Quand Gentoo se fait pirater son dépot Github

  • FrançaisFrançais

  • TheDigitalWay / Pixabay

    Quelqu’un a piraté le dépôt de la distribution Linux Gentoo, en a complètement pris le contrôle en expulsant tous les développeurs Gentoo, a infecté le code source en implantant des commandes telle que rm -rf, ajouté une insulte raciste, et a généralement apporté une semaine de malheur dans le monde de Gentoo.

    Au cas où vous vous demandez, rm -rf est une commande du système Unix/Linux pour supprimer des fichiers (rm) récursivement (-r), ce qui implique tous les sous-répertoires de manière forcée (-F). Cela signifie que l’utilisateur ne verra aucun avertissement ni aucune invite.

    Heureusement, le dépôt GitHub de Gentoo n’était pas la source principale pour le code Gentoo, et peu d’utilisateurs de Gentoo, le cas échéant, s’en remettaient aux mises à jour logicielles. D’autres bonnes nouvelles sont que le compte GitHub volé a été repris par Gentoo, les fichiers piratés ont tous été identifiés et supprimés et Gentoo a appris (et, en même temps, enseigné le reste d’entre nous) quelques leçons sur la sécurité. La première est de réagir rapidement aux notifications de sécurité, ensuite, il faut utiliser des mots de passe très robuste et que la double authentification peut vous sauver la vie.

    Source

    Houssen Mohsinaly

    Houssen Mohsinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique. J'écris sur l'actualité scientifique, les cryptomonnaie, mais également les nombreux domaines de la sécurité informatique. Que ce soit les piratages, les Ransomwares, les virus et d'autres malwares.

    Avant de lancer ce blog, j'étais contributeur sur de nombreux magazines spécialisés dans la sécurité informatique et je tenais également une rubrique sur les menaces sur le numérique dans un titre de la presse écrite.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *