La technologie vocale va tripler dans les 12 prochains mois

blickpixel / Pixabay

85% des entreprises interrogées utiliseront la technologie vocale, telle qu’Alexa ou les assistants à comme celle de Cortana de Microsoft, pour communiquer avec leurs clients au cours de la prochaine année selon les recherches de Pindrop, pionnier de la sécurité vocale et de l’authentification. Actuellement, seulement 28 % des entreprises le font, reflétant de grandes ambitions dans l’industrie pour créer une économie conversationnelle, un écosystème où la voix, et non le toucher, sera la principale interface technologique pour les clients.

Basé sur les résultats, le nombre d’entreprises prévoyant d’utiliser la voix pour parler et écouter leurs clients va tripler. Les entreprises ont également des objectifs ambitieux à long terme pour l’utilisation de la voix. Plus des deux tiers (67 %) prévoient utiliser des assistants à commande vocale pour la majorité des interactions avec les clients tandis que près d’une entreprise sur quatre prévoit les utiliser pour toute interaction, reflétant une confiance croissante dans les capacités de la technologie.

  • 94 % des managers considèrent la technologie vocale comme un facteur important de satisfaction de la clientèle
  • 88 % pensent qu’ils vont acquérir un avantage concurrentiel
  • 57 % pensent que cela augmentera l’efficacité opérationnelle
  • 57 pour cent croient également qu’il réduira le coût de chaque transaction de client

Alors qu’Alexa domine sur l’économie conversationnelle, les entreprises adoptent une approche plus réfléchie lors de l’introduction d’assistants dans leurs processus d’affaires. Les résultats de Pindrop montrent que les assistants vocaux les plus attractifs dans les deux prochaines années pour les entreprises proviennent de Microsoft, Google et Amazon, par rapport à certains homologues moins attractifs pour les investissements actuels et futurs

Technologie d’assistant vocal Pourcentage des investissements dans les 2 prochaines années
Microsoft Cortana 78 %
Assistant Google 78 %
Echo d’Amazon 77 %
Watson d’IBM 69 %
Siri d’Apple 68 %
Bixby de Samsung 62 %
Co-pilote de SAP 64 %

Même si les sondés estiment que la technologie vocale stimulera les ventes, on s’inquiète aussi beaucoup (80 %) de la capacité des entreprises à assurer la sécurité des données acquises grâce à la technologie vocale.

Vijay Balasubramaniyan, PDG et co-fondateur de Pindrop, a déclaré: La sécurité des personnes, l’identité, et donc l’économie conversationnelle, sont en jeu à mesure que son utilisation augmente. Si les entreprises ont l’intention d’utiliser la technologie vocale pour la majorité des interactions avec les clients dans un proche avenir, elles doivent s’assurer que cette méthode d’interaction est aussi sûre que n’importe quelle autre. À l’heure actuelle, on peut tromper facilement les vérifications biométriques par une voix synthétisée et on peut usurper les numéros de téléphone qui seront utilisés pour déclencher les assistants virtuels. Avec l’augmentation des assistants à commande vocale, les attaques vont également augmenter.

  • La sécurité est l’un des facteurs les plus importants dans la rapidité de croissance de l’économie conversationnelle.
  • Plus de 8 sondés sur 10 (85 %) estiment que les craintes des clients à propos sur l’utilisation abusive de leurs données ralentiront l’introduction de la technologie.
  • Et 82 % des entreprises prévoient que les consommateurs seront préoccupés par la fraude.

Vijay Balasubramaniyan a ajouté: Alors que nous délaissons les pavés tactiles et les claviers, la technologie vocale sera le principal moteur qui continuera à transformer les vies et les entreprises. En matière de sécurité et d’authentification, les technologies de la voix ou des empreintes digitales doivent être privilégiées par rapport à l’iris ou à la reconnaissance faciale. Mais afin de réduire la peur des consommateurs et l’utilisation abusive des données acquises par la technologie de la voix, les entreprises font l’objet de pressions pour privilégier la sécurité afin de conserver la confiance des clients. Les entreprises axées sur l’établissement d’une relation de confiance avec les consommateurs permettront à l’industrie naissante de la voix de s’épanouir et de créer un nouvel écosystème technologique, fondé sur le pouvoir de la voix humaine.

Source

Houssen Mohsinaly

Houssen Mohsinaly

Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique. J'écris sur l'actualité scientifique, les cryptomonnaie, mais également les nombreux domaines de la sécurité informatique. Que ce soit les piratages, les Ransomwares, les virus et d'autres malwares.

Avant de lancer ce blog, j'étais contributeur sur de nombreux magazines spécialisés dans la sécurité informatique et je tenais également une rubrique sur les menaces sur le numérique dans un titre de la presse écrite.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *